ESS Forum International | 29 mai, 2017

Langues

  • English
  • Français
  • Español

L'initiative de la semaine #33 !

Manuela.Buitrago | 9 novembre, 2016

Partenariat urbain-rural pour gérer la qualité de l’eau de la ville New-York

États-Unis

Lieu : États-Unis

Lancement du projet : 1993

Organisation à but non lucratif, municipal

 

Il existe des solutions alternatives de partenariats entre les différents acteurs afin de pallier aux problèmes de pollution de l’eau. C’est ce que démontre le mode de gestion des bassins versants qui alimentent en eau de qualité les millions de résidents de la ville de New York.

La ville de New York est l’une des 5 régions métropolitaines américaines à encore fournir ses résidents en eau potable à partir d’eau de surface non filtrée. Ceci représente 1,1 milliard de galons d’eau par jour afin de remplir la demande de 9 millions de personnes, d’une eau provenant de 3 bassins versants (Croton, Catskill/Delaware), drainés par 19 réservoirs et 3 lacs contrôlés.

Au début des années 1990, la qualité de l’eau devient inquiétante étant donné sa contamination par le déversement des eaux usées et des eaux de ruissellement en provenance des villes et des zones agricoles avoisinantes. La ville de New York entre alors en conflit avec les producteurs agricoles face au besoin d’une réglementation afin de protéger la qualité de l’eau des bassins versants, menaçant la survie de nombreuses fermes. Toutefois, grâce à la concertation et au partenariat entre les différents acteurs, une solution alternative est élaborée afin d’éviter cette réglementation, tout en confirmant la nécessité d’une agriculture qui soit viable. Watershed Agricultural Council (WAC) est ainsi fondé en 1993 afin d’administrer le programme sur les bassins versants agricoles.

Le WAC se donne pour mission de supporter la viabilité économique de l’agriculture et de la foresterie à travers la protection de la qualité de l’eau de surface et la promotion de la conservation des terres dans toute la région des bassins versants desservant la ville de New York. Pour ce faire, le WAC élabore et met en œuvre des plans d’ensemble d’exploitation agricole, des plans de gestion de la foresterie ainsi que des servitudes environnementales. Le WAC présente une particularité qui tient du succès de son partenariat. En effet, la gestion des bassins versants, qui bénéficie à toute la population, est effectuée sur les terres privées par les propriétaires et les producteurs agricoles grâce à leurs bonnes pratiques culturales. Ceux-ci occupent d’ailleurs le rôle de gardiens et d’indicateurs de la qualité de l’eau des bassins versants pour la ville de New York. Quant à celle-ci, elle évite les coûts importants qu’entraînerait la construction d’usines de filtration.

 

Références

http://www.nycwatershed.org/

United States Environmental Protection Agency, « Watershed Progress : New York City Watershed Agreement » (2009)

En ligne. http://water.epa.gov/type/watersheds/nycityfi.cfm